“Mon corps, avec ou sans toit”

“Mon corps, avec ou sans toit”

Ce projet est mené sur Thonon-les-Bains et son agglomération autour d’une création artistique pluridisciplinaire avec la participation active de personnes en situation de handicap, de personnes isolées socialement et culturellement, et du grand public.
Une partie de l’action est menée auprès de tous les résidents, sans distinction, du Foyer de vie Les Grands Champs de l’APEI, à Allinges.

A l’image de nos précédents projets, Mon corps, avec ou sans toit met l’accent sur le « aller vers ».

Il s’inscrit dans une démarche qui favorise le vivre ensemble, l’estime de soi et lutte contre l’exclusion.

Un des objectifs est d’amener le public de toutes origines sociales et culturelles à s’exprimer, à se rencontrer, à se découvrir, à avoir envie de créer simplement et à retrouver le goût de vivre. Ce projet doit permettre à chaque participant de se révéler, de révéler au regard de l’autre sa singularité et d’aboutir, collectivement, à une écriture dramatique plurielle.

La Compagnie travaille à un regard sur le corps et son environnement, à travers les notions du dedans et du dehors, du chez soi et de l’extérieur, de l’espace de l’intime et de celui du collectif, du rapport à l’espace naturel et à l’espace urbain, du avec ou sans domicile.

Le projet associe un travail autour de la parole, du mouvement et de l’image filmée.

Partant de la réalité des participants et de leur environnement, qu’il soit permanent ou éphémère, fixe ou précaire, les intervenants recueillent la parole de chacun(e) - quelle que soit sa forme - en vue de faire exprimer sensations, émotions, réflexions sur le lien que le corps entretient avec son lieu de vie.
A travers cette écoute particulière du corps, les intervenants accueillent tout ce que les participants ont à partager.

Un travail corporel est proposé en divers lieux : collectifs, individuels, en intérieur, en extérieur.

A chaque fois, un échange oral est organisé en fin de séance, sans être obligatoire, afin de verbaliser les sensations ressenties dans chaque environnement spécifique.

Le projet propose des temps collectifs et aussi des temps individuels, en particulier grâce à un travail de captation filmée.
Ce procédé permet que tous puissent participer à différents niveaux 1) en individuel et/ou en collectif, 2) sur « scène » et/ou dans le film et 3) en mouvement et/ou en parole

Il permet aussi à la Compagnie d’aller vers les personnes isolées et en grande difficulté de mobilité.

Ce projet inclut :
- la partie Mon corps, où vis-tu ? en direction des personnes isolées socialement et culturellement, et
- la partie Mon corps, ma maison en direction des personnes résidentes en foyer de vie du handicap mental

© La Cie des gens d'ici - Mentions légales