Lectures en Musique  >  < Le târ de mon père

< Le târ de mon père

spectacle non disponible

La source :
Après un premier travail d’étude sur Le langage des oiseaux de Farid Al Din Attar, qui a alimenté la création théâtrale 2010 destinée au jeune public, madame plume, la Compagnie des gens d’ici a eu envie de renouer une nouvelle fois avec la force ancestrale des contes orientaux.

A travers une écriture contemporaine, Yasmine Ghata nous entraîne dans ce conte initiatique sur les chemins de la musique soufie, de l’héritage, de la filiation et du pouvoir de l’amour et de la haine. Délivrance du pouvoir despotique du père, prise de parole de la femme et de son amour, découverte de soi à travers les périples d’un voyage, ce conte révèle le plus noir de l’homme et en même temps sa partie originelle la plus lumineuse.

« Changer les cordes d’un târ, c’est changer son âme. Et celle du musicien qui le possède. » « La musique ne provoque pas dans le coeur ce qui n’y est pas. »

Quand la Compagnie évoque son travail :
Très attachée à une esthétique épurée, la compagnie souhaite faire entendre la voix de ce conte et de la musique qui l’accompagne, de façon simple et sans folklore.
Lecture à deux voix, masculine et féminine, accompagnée en musique par un joueur de târ, une subtile théâtralisation est apportée par l’utilisation scénographique d’accessoires évoquant délicatement l’univers oriental. Un jeu d’ombres permettant l’éloignement, la mise à distance, est aussi utilisé.

Les extraits sont en cours de sélection et le découpage définitif dépendra de la place que la musique s’octroiera. Ceci ne peut se définir qu’au cours du travail commun avec le musicien. Cette méthode de travail collectif fait partie intégrante de la démarche de la Compagnie et prend tout son sens pour aborder une oeuvre comme celle-ci.

D’après Le târ de mon père de Yasmine Ghata (éditions Fayard)

Bien que ce spectacle ne soit pas disponible actuellement, un extrait vidéo est visible en cliquant ICI.

Un musicien et deux lecteurs interviennent pour cette lecture, proposée dans un décor surprenant constitué d’ombre, de sable et de roseau, avec pour éclairage de simples bougies et lanternes.

Public : tout public dès 12 ans
Jauge : 70 personnes
Durée : 1h10
spectacle non disponible

le târ de mon père - théâtre theatre - gens d'ici
© La Cie des gens d'ici - Mentions légales